À propos

Mission

Valeurs

Unique par la polyvalence et la diversité de ses services, le GRIS-Québec est un organisme communautaire sans but lucratif qui sensibilise à propos de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre par le biais du témoignage en milieu scolaire. Il offre aux jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, bisexuelles, trans, au genre créatif ou en questionnement, un milieu de vie neutre et sécuritaire. Il soutient, par de la formation et de l’accompagnement, les personnes et les organisations dans l’inclusion de la diversité sexuelle et de genre.

Le GRIS-Québec privilégie une approche collaborative axée sur le potentiel qu’ont les personnes et les organisations à apprendre, à se mettre en action et à changer. Nous mettons de l’avant :

  • Le Respect
  • L’Ouverture
  • L’Engagement communautaire

Historique

1996
Nicole Bouffard-Bernier et Ghyslain Bernier, couple de parents à la recherche de soutien en lien avec l’homosexualité de leur fils, ne trouvent à Québec aucune ressource capable de leur venir en aide. Le couple explore la possibilité de mettre en place quelque chose. Nicole et Ghyslain rencontrent alors une jeune organisation nouvellement mise en place et qui s’appelle le GRIS-Montréal. Des liens se tissent.

1997
Le projet prend forme et le GRIS-Québec est officiellement fondé et enregistré. À notre connaissance, il s’agit du premier organisme sans but lucratif, hors d’un milieu scolaire, et destinée à la diversité sexuelle à voir le jour dans la région administrative de la Capitale-Nationale.

1998
Des citoyennes et des citoyens sont recrutés et s’engagent dans la lutte. Une cinquantaine d’interventions par le témoignage ont déjà eu lieu la première année. Les rencontres avec les milieux scolaires et politiques se multiplient afin de sensibiliser à la réalité des personnes homosexuelles et à l’importance de l’existence d’organisations de soutien. Le GRIS-Chaudière-Appalaches voit le jour.

2001
Une jeune équipe prend place à la permanence et se spécialise. Le soutien financier se concrétise et les premiers salariés viennent soutenir les bénévoles. Des cadres plus formels de formation et de développement sont mis en place. L’organisme est en mesure de projeter et de concrétiser ses actions.

2003
Le nombre des bénévoles formés augmente considérablement. Les actions s’intensifient et un colloque à propos de la diversité sexuelle se prépare. Le Réseau des AlliéEs prend forme et le GRIS-Québec devient graduellement, pour sa région administrative, une référence en intervention relative à l’homosexualité.

2004
L’Accès, premier milieu destiné aux jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, bisexuelles, trans, au genre créatif ou en questionnement de tout l’est de la province, voit le jour. Le GRIS-Québec s’installe dans de nouveaux locaux afin permettre que le projet de L’Accès se développe. Les médias et la population s’intéressent de plus en plus aux actions de l’organisme.

2007
Introduction de la bisexualité dans la mission de démystification de l’organisme. Les autres GRIS du Québec emboîteront le pas et introduiront à leur tour cette réalité. Des personnes bisexuelles sont recrutées et formées à collaborer à la démystification. Le 10e anniversaire de fondation du GRIS-Québec est souligné par une revue de presse, un bilan rétrospectif et un souper-spectacle de retrouvailles.

2008
Centraide de Québec / Chaudière-Appalaches soutien maintenant financièrement l’organisme. Afin de se munir d’une structure d’autofinancement performante, le GRIS-Québec instaure le Fonds GRIS-Québec. Le GRIS-Mauricie/Centre-du-Québec fait son apparition.

2009
Devant l’absence de ressources concernant les parents des jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, bisexuelles ou en questionnement, dans un contexte de partage du vécu, le GRIS-Québec mets en place son service d’entraide entre pairs : le Jumelage Parents. Le Fonds GRIS-Québec devient la Fondation Acceptation, maintenant une entité distincte et autonome. L’animatrice Pénélope McQuade accepte la présidence d’honneur de l’encan-bénéfice d’œuvres d’art.

2011
Devant l’absence de ressources concernant les jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, bisexuelles ou en questionnement, dans un contexte de partage du vécu, le GRIS-Québec mets en place son service d’entraide entre pairs : le Jumelage Jeunesse. Le Plan stratégique 2011-2015 est élaboré. Il s’articule autour des enjeux de la présence et de la croissance.

2012
Les comédiens et créateurs des émissions jeunesse et d’humour Les pieds dans la marge et Le monde en gros, à Radio-Canada, collaborent à la scénarisation et à la réalisation de la vidéo Alliées, Alliés! Ensemble contre l’homophobie! La vidéo sera distribuée dans tous les organismes jeunesse de la région administrative de la Capitale-Nationale et dans un grands nombre d’écoles et d’organismes communautaires, ailleurs en province. Le 15e anniversaire de fondation est souligné au Palais Montcalm avec le concert-bénéfice GRIS Majeur, mettant en vedette Diane Dufresne et les Violons du Roy.

2013
L’ATQ – Aides aux trans du Québec – débute ses actions à Québec quand le GRIS lui propose d’utiliser gratuitement ses locaux afin d’y tenir ses soirées de discussions et d’entraide entre pairs. Des rencontres pour les proches des personnes trans s’ajouteront. Le GRIS contribue ainsi à combler en partie l’absence de service à Québec concernant les réalités trans.

2014
Les GRIS du Québec se regroupent sous une même image et présentent dorénavant un logo commun. Les GRIS du Québec établissent et partagent un code d’éthique et un document des conditions de maintien et de constitution d’un GRIS. Le GRIS-Estrie fait son apparition.

2015
Le comédien et metteur en scène, Patrice Coquereau, et l’ex-ministre de la Justice, Me Marc Bellemare, soutiennent l’Encan-bénéfice d’œuvres d’art 2015 en acceptant la coprésidence d’honneur de l’événement. Bilan du Plan stratégique 2011-2015 : si la plupart des objectifs ont été atteints, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir afin de combler les besoins identifiés.

2016
AcommeAlliéEs, première plateforme web de toute la francophonie à regrouper des outils et des ressources d’intervention en lien avec la diversité sexuelle, est mise en ligne par l’organisme. Le réalisateur et comédien, Xavier Dolan, et la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, soutiennent l’Encan-bénéfice d’œuvres d’art 2016 en acceptant la coprésidence d’honneur de l’événement.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale, après de nombreuses démarches, accède aux demandes du GRIS et permet la récurrence du financement du milieu jeunesse L’Accès, assurant ainsi sa pérennité. À cette date, tout près de 800 jeunes différents ont pris part aux activités de leur milieu, avec plus de 13 000 présences. Le 20e anniversaire de fondation de l’organisme a lieu au Théâtre de la Bordée. The Seasons et Hubert Lenoir électrisent l’événement.

La formation L’intimidation homophobe, on s’en occupe! est en construction, sous la direction scientifique de Michel Dorais, professeur titulaire à l’Université Laval. La formation a un succès immédiat et est offerte la première année dans 132 milieux scolaires et jeunesse répartis dans 13 régions administratives du Québec, souvent éloignées des grands centres urbains. 417 membres du personnel sont ainsi formés.

La députée de Taschereau, ex-ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, et le dramaturge et auteur de séries télévisées, Serge Boucher, soutiennent l’Encan-bénéfice d’œuvres d’art 2017 en acceptant la coprésidence d’honneur de l’événement. Les GRIS du Québec se voient remettre le Prix Ensemble contre l’intimidation, du ministère de la Famille.

Le projet Le GRIS-Québec en région programme des interventions à la démystification et la formation L’intimidation homophobe, on s’en occupe! dans les régions plus à l’est et plus au nord de la région de Québec. Cette incursion planifiée d’octroi de nos services, dans les régions avoisinantes et éloignées, permet à des personnes et organisations de profiter de l’expertise de l’organisme.

La réalisatrice et scénariste, Chloé Robichaud, soutient l’Encan-bénéfice d’œuvres d’art 2018 en acceptant la présidence d’honneur de l’événement. Toujours sous la direction scientifique de Michel Dorais, la Formation L’intimidation homophobe, on s’en occupe! prend un virage vers de nouvelles clientèles adultes, parents et décideurs. La formation s’appelle maintenant Accueillir la diversité sexuelle et de genre dans nos milieux. Elle continuera d’être offerte aux intervenants jeunesse. L’organisme initie son Plan stratégique 2018-2023.

Intervention sur l’identité de genre : Lors de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie de 2019, les cinq GRIS du Québec annoncent l’élargissement de leur gamme de services. Désormais, la démystification des identités de genre sera ajoutée à celle des orientations sexuelles. En plus d’intervenant.es gais, bisexuel.les et lesbiennes, des personnes trans et non binaires raconteront leur vécu dans les écoles et les autres milieux visités par les cinq organismes québécois.

Le projet Trans+ voit le jour en mars 2019 avec le soutien du CIUSSS de Capitale-Nationale. Ce projet vise d’abord à créer le poste « d’Intervenant.e d’accompagnement et de soutien pour les jeunes personnes trans, non binaires, au genre créatif ou en questionnement identitaire » (ci-après appelés trans+) . L’apparition de ce poste est une première, autant pour notre organisme que pour tout le réseau communautaire ou public de la région administrative de la Capitale-Nationale. En savoir plus

Toujours en mars 2019, le GRIS-Québec met de l’avant le projet S’adapter c’est primaire! soutenu par le ministère de la Justice. Ce projet que nous avons mis en place vise essentiellement à parfaire notre méthode et à nous assurer du maximum de qualité de ce qui est offert aux écoles. En savoir plus

Aujourd’hui, le GRIS-Québec est le seul organisme au Québec à offrir à la fois des interventions en milieu scolaire de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité, un milieu de vie pour les jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, bisexuelles, trans, au genre créatif ou en questionnement sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, à proposer aux jeunes et aux parents un programme d’accompagnement individuel réflexif et de soutien et à soutenir les individus et organisations par le biais de formations qui visent à inclure la diversité sexuelle et de genre dans les milieux.

Notre équipe de formation

André Papillon

Allyson Durocher

Geneviève Bourget-Bilodeau

Jade Charron-Drolet

Jean-Philippe Marion

Frédéric Savard

Sidney Durand-Prémont

Jean-Mikaël Côté-Demers

Justine Oudart

Marylou Bélanger

Mathieu Gagné