Est-ce que les personnes homosexuelles et bisexuelles peuvent être de bons parents?

L'orientation sexuelle d'un parent ne garantit nullement ses capacités parentales. De nombreuses recherches ont été effectuées auprès des parents homosexuels et aucune différence avec des parents hétérosexuels n'a pu être constatée au chapitre des aptitudes et capacités parentales (Patterson, 2001). Selon les études, les enfants de parents gais seraient plus ouverts à la différence. Aussi, on démontre qu'il existe la même proportion d'enfants à troubles de comportement que dans les autres types de famille (famille nucléaire, famille monoparentale, famille recomposée). Depuis juin 2002, suite aux modifications législatives concernant la filiation (reconnaissance parentale) et la loi sur l'union civile, les couples de même sexe peuvent être reconnus comme parents au Québec. Ces enfants auront légalement deux mères ou deux pères et bénéficieront des mêmes droits que les autres enfants au Québec. Que le parent soit biologique ou non, il doit contribuer aux soins et à l'éducation de l'enfant, en plus d'assumer une part des frais relatifs à l'entretien de ce dernier et de la famille. En ce sens, deux parents de même sexe peuvent offrir à l'enfant des modèles différents d'adultes aimants, sensibles et responsables.