Qu'est-ce que la bisexualité?

Les bisexuel(le)s se définissent comme des gens qui peuvent tomber amoureux, se sentir attirés, ou avoir des relations sexuelles avec des personnes des deux sexes, plus ou moins indistinctement. Chacun de ces trois éléments – sentiments, désirs et conduites – est suffisant pour se considérer bisexuel(le). Ainsi, même un individu qui n'a jamais eu de relations sexuelles avec quiconque peut se définir comme tel. Il faut cependant faire attention avec cette définition très large. Comme nous l'avons mentionné plus haut, bon nombre de personnes ont eu des désirs ou même des relations sexuelles avec des personnes des deux sexes. Ce qui fait qu'une personne est bisexuelle et non homosexuelle ou hétérosexuelle, c'est qu'elle ne se sent pas confortable dans l'une ou l'autre de ces orientations. La bisexualité se définit donc par opposition à l'hétérosexualité et à l'homosexualité. Elle est le « ni l'un ni l'autre », l'orientation de ceux qui sentent que ces catégories sont trop restreintes pour eux.

Il n'y a pas une bisexualité, mais bien des bisexualités. Certains théoriciens font entre autres la distinction entre deux phénomènes. Tout d'abord, il y a la bisexualité successive, c'est-à-dire quand un individu a des relations successives avec des hommes et des femmes à différents moments de sa vie. C'est la bisexualité la plus facile à comprendre, celle qu'on considère souvent comme un « changement d'orientation sexuelle ». Dans ce cas, la personne s'engage dans une relation avec un seul partenaire. Ce qui la différencie du changement d'orientation sexuelle, c'est que la personne n'exclut pas la possibilité que ses relations futures puissent se développer avec l'un ou l'autre des deux sexes. Ces personnes diront souvent qu'elles ne tombent pas en amour avec des hommes ou des femmes, elles tombent en amour avec des personnes, indépendamment de leur sexe.

Il y a ensuite la bisexualité simultanée, c'est-à-dire lorsqu'un individu entretient des rapports avec les deux sexes à une même période de sa vie. Celle-ci est plus compliquée, car elle implique qu'un individu peut se lier à deux personnes en même temps. Elle est remarquée moins fréquemment, mais ne pas la nommer serait de nier une partie de la réalité. Pour mieux la comprendre, il est nécessaire de se référer à notre définition initiale qui tient compte de trois éléments : les sentiments, les désirs et les conduites. Très souvent, les bisexuels n'entreront pas en relation de la même façon avec les deux sexes.

Ainsi, il y a des personnes qui peuvent se lier affectivement aussi bien avec un sexe qu'avec l'autre. Il y a des personnes qui ont des relations sexuelles avec les deux sexes, mais ne peuvent se lier affectivement qu'avec l'un d'eux. D'autres sont amoureuses hors de leur orientation habituelle sans jamais passer aux actes. Il y a les personnes qui se considèrent bisexuelles seulement au niveau imaginaire – par leurs fantasmes. Il y a les bisexuel(le)s qui ont des relations sexuelles avec des hommes et des femmes sans jamais tomber amoureux de personne.

Bref, la bisexualité est très diversifiée. À la limite, il y a autant de façons de vivre sa bisexualité qu'il y a de bisexuel(le)s. Cependant, cette règle s'applique aussi aux homosexuel(le)s et aux hétérosexuel(le)s. L'esprit humain s'efforce de faire des catégories pour mieux comprendre, mais peu importe l'orientation, nul n'a de relation avec les mêmes personnes pour les mêmes raisons.